[Récit de vol] - Damien - Vol du 6 Juillet 2020 - 1000km

Suite au 1000 bornes “libre” d’Eric et à l’offre de BL par Louis, l’idée de tenter les 1000 km comme prévu au départ de Bailleau a dû commencer à murir dans la tête de certains pilotes du CVVE, dans la mienne en particulier. En 2019, j’ai décidé d’investir dans SkySight pour augmenter les chances de réussite.

Par un coup de chance extraordinaire, le 6 juillet offert aux 35000 employé de ma société à l’occasion de ses 35 ans coïncide avec de très belles prévisions par SkySight et TopMeteo depuis le 2 juillet, et Eva peut gérer les enfants matin et soir. C’est donc décidé, après une tentative avortée une semaine avant, je tente le 1000 le 6 juillet.


Sylvain, qui veut s’y frotter aussi, est déjà en train de ballaster son Nimbus 2 alors que j’arrive au hangar à 6h40, je ne suis pas le seul excité, le BL est dispo, c’est cool.


C’est ainsi que nous sommes une bonne dizaine de planeurs alignés en piste Ouest et prêts à décoller à 9h30, tous pleins de grandes ambitions.


Les Cumulus n’étant pas encore tout à fait engageants à l’heure prévue, cela laisse un peu de temps à la décision finale du circuit. SkySight et TopMeteo annoncent depuis 4 jours la bonne zone dans l’axe Troyes - La Roche sur Yon. Néanmoins, le vent étant relativement fort du NW, TopMeteo prévoit des 1000 bornes dans l’axe du vent. Sylvain et Eric croient fort dans cette option, mais la RTBA étant active en Bourgogne, cela interdit le circuit que j’avais prévu pour celle ci. Après une longue hésitation, je choisis les alignements et affiche un double Aller Retour Bailleau - Chatillon sur Seine - Mortagne - Y Tgv Tonnerre - Bailleau, ce qui a également pour mérite d’éviter toute zone aérienne.


C’est parti, après un décollage à 10h, Gérard m’enroule un magnifique 2m/s qui me monte à 800m. C’est bien parti. Merci Gérard!

Le plafond monte assez rapidement à 1000m avec de bons varios, et la moyenne est bonne jusqu’à Saint Florentin malgré un petit point à 300m sol dans la vent arrière de Joigny.


Malheureusement, le secteur de Châtillon sur Seine rime pour moi avec un gros coup de mou et Eric, parti 40 km derrière moi fini par me doubler vers St Florentin après avoir viré.

GLOUPS, et alors que Florent me taquine à la radio, je réponds que je vais solder mes comptes au CVVE et arrêter le Vol à Voile. 

Ceci étant dit, hormis pour l’amour propre, ce n’est pas bien grave. Déjà, Eric vole très bien, ce n’est pas une course, mais bel et bien une épreuve de distance, et la journée est encore longue. J’ai déjà fais un point bas à l’aller, avec ce vent, je ne veux pas voler trop bas. 

Donc, la situation n’est pas catastrophique, mais faudrait quand même penser à ré-accélérer.


Ca tombe bien, on va pouvoir s’y atteler sous “LA RUE”! Fabuleuse entre St Florentin et Courville sur Eure, pleine de gros varios et avec du plafond. La Namibie en Beauce!

Eric fait demi tour à Courville en direction de Tonnerre alors que je continue vers Mortagne où je dois me calmer un peu parce que c’est encore bon certe, mais un peu moins quand même. Ne surtout pas faire de point bas avec ce vent. 

De retour relativement rapidement sur la Beauce où les plafonds sont désormais à 2000m, Eric m’annonce des moyennes de 150 km/h vent arrière.

Ca peut le faire ! Ca peut le faire !

Effectivement, la moyenne de la dernière heure monte jusqu’à 156 km/h jusqu’à Tonnerre que je vire à 17h45. C’est bon, je suis dans les temps!

Si la météo est bonne jusqu’à 20h30 comme me le promet Florent, ca devrait le faire.

Face au vent, ca marche encore très bien jusqu’à Montargis où je suis encore confiant malgré un assèchement manifeste sur la Beauce, il est 19h et il y a encore 3 Cu qui devraient me mettre sur le plan. 

Malheureusement, ces 3 Cu ne tiendront pas leur promesses et je dois faire un léger détour vers Pithiviers où la dernière nuelle s’attarde (pour moi?). Le retour ne va pas être évident et je me promets de ne pas renouveler l’abonnement à FloMeteo…

J’y gratte tout ce que je peux dans un 0.5/0.8 m/s pour gagner un plan sans sécurité face au vent toujours fort. C’est pas gagné, mais direction Bailleau.

Quelques tours par-ci par là dans des 0-0.5m/s permettent de gagner un peu de sécurité qui sera perdue juste avant de surfer la vallée de la Voise qui me permettra, avec un BIG SMILE dans le planeur, de passer un peu avant 20h la ligne face à l’ouest à 200m et de faire une vent arrière main gauche pour la Nord, alors que Nico me félicite.


Juste à temps pour que Mathilde achète de quoi faire un petit pot pour fêter cette folle journée au CVVE. 

En effet le bilan de la journée est éloquent : en plus du 1000 bornes, le record de France de distance en 15m pour Eric avec 928km au compteur, 750 km FAI pour Louise, Mathieu (à 21 ans), Skander, 500km FAI pour Alisa et Théo, ainsi que de nombreux grands vols.

Personnellement, je suis bien content d’avoir tenté un grand et long vol une semaine plus tôt, ce qui m’a fait prendre conscience que ce type de vol ne s’improvisait pas et se préparait un minimum la veille (météo, notam, choix de circuits, sandwich, grany, bananes etc).


Enfin, je remercie vivement Eric et Florent pour leurs encouragements pendant le vol, mon patron d’avoir choisi la bonne journée pour l’offrir à ses employés et Eva de s’être rendue disponible… ;-)

Et bien sûr Louis, grâce à qui j'ai eu la chance de réaliser un des rares 1000 bornes effectués sur un planeur club.


Damien